Diététique chinoise

Diététique chinoise du mois de mars d’après la médecine traditionnelle chinoise

En mars, deuxième mois du printemps qui a commencé dès février pour les chinois, l’énergie bois reliée au foie et à la vésicule biliaire prédomine. Le printemps est une période où il est important d’éliminer les toxines accumulées au long de l’hiver, le foie va se charger de cette fonction. Et contrairement à une idée très répandue on n’a pas à détoxifier le foie, c’est lui qui détoxifie notre corps.

La saveur correspondant au foie est l’acide auquel sont rattachées l’aigre et l’âpre; en cette saison du printemps, on évitera le plus possible les aliments acides (oranges, mandarines, sauce tomate, vinaigre, yaourts…) afin de ne pas léser l’énergie du foie .

Au printemps, on oubliera les cuissons longues, à feu doux de l’hiver pour privilégier la cuisson à la vapeur, ou la cuisson rapide des aliments dans une huile de bonne qualité.

Il conviendra d’éviter l’excès de nourriture pour échapper aux risques de stagnation d’énergie du foie ou de surmenage de la rate. Donc allègement en viandes, graisses, alcool, chocolat, sucres…

La saveur piquante sera au programme afin de nourrir les poumons et les reins dont l’énergie est faible. Gingembre, thym, romarin, oignon, ciboulette, poireaux permettront d’éliminer la chaleur accumulée en hiver.

Comme en février, on continuera de s’abstenir des aliments trop froids et liquides comme les laitages (yaourts et fromages frais). On pourra précuire les crudités (voir l’article « Pour une bonne digestion selon la MTC »).

En mars consommez aussi:

Fruits et légumes: pomelos, ananas, fenouil, ail, artichauts, épinards, fèves, champignons, brocolis

Viandes et poissons: veau, agneau, jambon, canard, poulet, bar, merlan, cabillaud

D’après le livre « la médecine chinoise » du docteur Jean-Marc Eyssalet et Evelyne Malnic

Une bonne adresse gustative près de chez nous en Essonne: « Entre saveur et jardin » de Martine Verrechia qui possède un espace de restauration à Boutigny sur essonne (23, rue de La Ferté-Alais). Dans son laboratoire, elle prépare des plats de saison réalisés à partir de produits locaux: terrine d’agneau à la menthe de Milly la Forêt, velouté de panais du Gâtinais, terrine d’asperges, purée de patates douces/gingembre … Elle a installé des casiers réfrigérés à Milly la Forêt, en face de la piscine et vous la retrouverez chaque samedi matin sur le marché de Boutigny sur Essonne.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *