Diététique chinoise

Diététique chinoise au mois de février selon la médecine traditionnelle chinoise

En cette année 2021, le nouvel an du calendrier asiatique commence le 12 février en Europe; la date varie chaque année et tombe un jour de nouvelle lune, entre le 21 janvier et le 20 février. Nous vivrons cette année sous le signe du buffle de métal.

Ainsi commence le printemps, saison du réveil de la nature qui nous remet en mouvement, période où l’on envisage les nouveaux projets, où l’on se prend à faire de grands rangements…

Sur le plan alimentaire, c’est la saveur acide subtil qui accompagnera cette période de renouveau, saveur des nouveaux végétaux, des herbes et jeunes pousses. En février, elle nourrira le foie si elle n’est pas en excès, les aliments comme les agrumes, le vinaigre, la sauce tomate et les yaourts seront évités.

On diminuera aussi les produits de saveur salée: châtaignes, noix, pois, jambon, huîtres et moules, etc…

La saveur piquante sera bienvenue pour nourrir les poumons,  au programme donc : gingembre et poivre, poireaux, brocolis, ciboule, radis, lapin. C’est d’autant plus important en cette année où l’épidémie de coronavirus  nous incite à soutenir notre immunité; celle-ci  dépendant de l’énergie poumon et de l’énergie colon, n’oubliez pas la saveur piquante dans vos petits plats.

On pourra réintroduire la saveur douce qui portera ses bienfaits à l’énergie Rate/Estomac : pommes de terre, patates douces, polenta, maïs, riz gluant si l’on n’est pas constipé, carottes, germes de soja, shiitakés, citrouille et potimarron, haricots noirs, pommes, poires et figues, poulet.

En février, consommez aussi:

Fruits et légumes: kiwi, choux, fenouil, endives, champignons

Viandes et poissons: volailles, plie, turbot, lotte

Vous préparerez la tisane de printemps avec des feuilles de cassis, la prêle, les sommités fleuries du romarin, la réglisse (sauf en cas d’hypertension artérielle). On récoltera les violettes en prévision des tisanes de l’automne.

 

D’après le livre du Dr Jean-Marc Essaylet et Evelyne Malnic  » La médecine chinoise – Santé, forme et diététique » – Editions Odile Jacob

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *